NOTRE ÉQUIPE

NOTRE ÉQUIPE

Booster le développement des PME & TPE en Turquie est notre métier depuis 15 ans: parlez-nous de vos projets !
EdoGift_sq

Pourquoi nous faire confiance ?

Nous apportons des solutions, pas seulement des prospects.

Nous fournissons des résultats, pas seulement des moyens et des conseils.

Nos solutions sont opérationnelles et immédiatement applicables.

Notre différence ? Une petite équipe soudée, bilingue et proactive experte dans les problématiques de développement en Turquie !

TURnKEY: ACCÉLÉRATEUR DE CROISSANCE EN TURQUIE DEPUIS 2004 !

Qui sommes-nous?

Unique par notre expérience et savoir-faire, nous sommes une équipe francophone de 3 experts entièrement dédiées à la mise en marché de produits et services éco-innovants en Turquie. Agissant en totale coordination sur leur deux marchés, ils sont parfaitement complémentaires.

Notre méthodologie est opérationnelle (ie Management par Objectif) et notre expertise, multisectorielle (produits autant que services).

Riches d’expériences commerciales variées et venant de différents horizons professionnels, nous avons fait le choix, en créant TURnKEY en 2004, de vous accompagner opérationnellement sur le marché turc.

Nos valeurs sont simples et mises en pratiques quotidiennement :

– Franchise et honnêteté : dire ce que l’on fait et faire ce que l’on dit.

– Pragmatisme : etre opérationnel, tel est notre engagement. Vous apporter ainsi une valeur ajoutée mesurable et quantifiable dans le temps.

– Best Practices : notre expérience repose sur notre connaissance avérée de la Turquie, notre solide implantation (réseau) et surtout sur la centaine de missions déjà réalisées jusqu’à ce jour. Aucune autre société d’accompagnement privée n’a autant de pratique que nous !

POURQUOI LA TURQUIE ?

Aujourd’hui 6ème puissance européenne… demain dans le top 10 des puissances mondiales et dans le top 3 des puissances européennes, la Turquie présente de nombreuses opportunités export pour les entreprises francophones.Ce pays de 80 M d’habitants se démarque ainsi avec une croissance économique qui peut rendre envieux nos pays industrialisés…et donc inciter à prospecter activement l’ex « homme malade de l’Europe » devenu une économie émergente incontournable…

Voici donc 5 bonnes raisons de s’y intéresser… maintenant ! :

1. La Turquie est devenue un véritable centre régional / hub

La Turquie est le carrefour régional de nombreuses entreprises multinationales, prolongeant ainsi en quelque sorte son rôle historique de pont entre l’Est et l’Ouest: Microsoft a des opérations en Turquie depuis près d’un quart de siècle et supervise toute sa présence dans la région à partir de son siège régional à Istanbul (manage donc les États du Golfe, le Pakistan et Israël).

2. L’instabilité politique ne s’est pas encore traduite au niveau économique.

Malgré une instabilité politique certaine en Turquie, les affaires sont stables – et en croissance (3% en 2016). Le dirigeants au pouvoir depuis plus de 12 ans comprennent qu’il faut veiller à ne pas perturber l’activité économique. Signe explicite, alors qu’un coup d’état a échoué en juillet , Microsoft a connu en septembre un nombre record de nouvelles activations de Windows dans le pays – indiquant clairement que même un coup d’État n’a pas miné la confiance d’un grand nombre d’acheteurs … Des risques existent cependant: le pays est fortement dépendant du tourisme qui ne se porte pas bien suite aux attentats et guerre syrienne. Cela explique que la croissance époustouflante de l’économie subit de temps à autre des contrecoups, qui peuvent déclencher d’importantes pertes à la bourse. Malgré tout, les investissements dans les actions turques en bourse par ex. ont permis de générer un rendement supérieur à la moyenne durant les dix dernières années.

3. L’économie turque occupe la 16e place dans le monde et progresse toujours.

L’estimation du Fond Monétaire International pour 2016, ainsi que l’analyse 2015 de la Banque mondiale et les chiffres des Nations Unies confirme bien un PIB de plus de 750 $ Milliards et qui continue de progresser…L’état des finances publiques est en plus sain : la part du déficit budgétaire du produit intérieur brut (PIB) en 2015 n’était que de 1,2%, elle devrait passer à 1,9% d’ici à 2019. Le déficit est donc bien en deçà des critères de l’UE qui prévoient une nouvelle dette annuelle d’un maximum de 3%. Avec une dette totale de moins de 33% du PIB, la Turquie fait bien également par rapport à de nombreux pays occidentaux.

4. Un large marché domestique et une plateforme de ré-exportation.

La Turquie, avec ses 77,7 millions d’habitants, possède donc un marché domestique important. Le pays compte à lui seul plus de 40 millions d’abonnés à Internet, 72 millions de possesseurs de téléphones mobiles et 57 millions d’utilisateurs de cartes de crédit. En outre, en raison de sa situation géographique, la Turquie peut être considérée comme une réelle plateforme de ré-exportation vers les marchés de l’Europe orientale, de la Russie, des pays d’Asie centrale, d’Afrique du Nord et du Moyen Orient, soit plus de 1,5 milliard de consommateurs à moins de 4h de vol d’Istanbul.

5. Près de la moitié de la population a moins de 30 ans

La population la plus jeune d’Europe joue un rôle important pour rendre le pays à la fois « geek » et orienté vers la technologie en adoptant plus tôt les nouvelles technologies que de nombreux autres pays à travers le monde. Ainsi, l’âge moyen des Turcs est de 30 ans…en forte attente de produits de grande consommation . Un élément important qui contribue au boom de l’économique turque et aussi à la croissance soutenue de sa consommation.

Enfin, last but not least, selon un rapport de l’OCDE intitulé «Perspectives pour 2060 : pronostics de croissance dans le monde», la Turquie compte parmi les économies qui vont croître le plus fortement durant les 50 prochaines années.

Pour info, la France occupe un des toutes premières places en terme de capitaux investis (400 entreprises pour plus de 100.000 emplois). Et en ces temps de crise, la Turquie comme d’autres pays émergents, constitue une opportunité pour les acteurs internationaux qui cherchent des relais de croissance.

Pour mieux aborder ce grand marché et saisir tout son potentiel, contactez nous …cela fait prés de 15 ans que nous aidons opérationnellement les entreprises européennes !

Zasób 1

LE SUCCÈS ÉCONOMIQUE

• Une économie en plein essor ; son PIB a plus que triplé, atteignant 857 milliards de dollars US en 2016 contre 231 milliards de dollars US en 2002 (TurkStat)

• Une croissance économique stable avec une augmentation annuelle moyenne du PIB réel de 5,6 pour cent entre 2002 et 2016 (TurkStat)

• Un avenir économique des plus prometteurs : la Turquie devrait afficher la plus forte croissance économique de tous les pays membres de l’OCDE sur la période 2017-2020, avec un taux de croissance annuel moyen du PIB réel de 5,4 pour cent (l’OCDE)

Zasób 2

LA POPULATION

• Une population de 79,8 millions d’habitants (2016, TurkStat)

• La plus importante population de jeunes de l’UE (Eurostat)

• Une population âgée pour moitié de moins de 31 ans (2016, TurkStat)

• Une population jeune, dynamique, bien formée et multiculturelle

Zasób 3

UNE MAIN-D’ŒUVRE QUALIFIÉE ET CONCURRENTIELLE

• Plus de 30,5 millions de jeunes professionnels qualifiés et motivés (2016, TurkStat)

• Une main-d’œuvre de plus en plus productive

• Quelque 800.000 diplômés par an, issus de plus de 183 universités (2016, CoHE)

• Plus de 950.000 diplômés de l’enseignement secondaire, dont la moitié issue de lycées techniques et professionnels (2016, Ministère de l’Éducation nationale)

Zasób 4

UN CLIMAT D’INVESTISSEMENT LIBÉRAL ET RÉFORMISTE

• 2e pays de l’OCDE qui a le plus assoupli ses restrictions sur les IED depuis 1997 (indice de restriction réglementaire de l’OCDE sur les IED 1997-2016)

• Un environnement accueillant pour les entreprises, qui peuvent être créées en 6,5 jours (Rapport d’affaires de la Banque mondiale 2017)

• Des conditions d’investissements extrêmement compétitives

• Une forte culture de l’industrie et du service

• Un traitement égalitaire pour tous les investisseurs

• Environ 52.700 sociétés à capitaux internationaux en 2016 (Ministère de l’Économie)

• Un arbitrage international

• La garantie des transferts

train (1)

DES INFRASTRUCTURES

• Des infrastructures technologiques récentes et très bien développées dans le domaine des transports, des télécommunications et de l’énergie

• Des moyens de transport maritime développés et bon marché

• Les avantages du transport ferroviaire vers l’Europe centrale et de l’Est

• Des itinéraires de transport bien établis et des solutions d’acheminement direct vers la plupart des pays de l’UE

Zasób 5

UN EMPLACEMENT CENTRAL

• Une passerelle naturelle sur les axes Est-Ouest et Nord-Sud, ce qui fait du pays un point d’accès efficace et rentable aux principaux marchés

• Un accès facile aux 1,6 milliard de consommateurs d’Europe, d’Eurasie, du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord

• Un accès à des marchés représentant un PIB total de 24 billions de dollars US

Zasób 6

UN COULOIR ET UN TERMINAL ÉNERGÉTIQUES POUR L’EUROPE

• Un terminal et un couloir énergétiques importants en Europe, reliant l’Est et l’Ouest • Situé très près de plus de 70 pour cent des réserves d’énergie primaire avérées, tandis que l’Europe, le plus grand consommateur d’énergie, se trouve juste à l’Ouest de la Turquie, faisant ainsi du pays la cheville ouvrière en matière de transit d’énergie, et un terminal énergétique dans la région
Zasób 7

DES TAXES RÉDUITES ET DES MESURES INCITATIVES

• Réduction de l’impôt sur les bénéfices des sociétés, qui est passé de 33 à 20 pour cent

• Avantages fiscaux et mesures incitatives dans les zones de développement technologique, les zones industrielles et les zones franches, notamment, exemption totale ou partielle de l’impôt sur les bénéfices des sociétés, subvention pour les cotisations patronales de sécurité sociale ou encore allocation de terrains

• Législation en faveur de la R&D et de l’innovation

• Mesures incitatives pour les investissements stratégiques de façon à réduire les importations, pour les investissements de grande envergure et pour les investissements régionaux

Zasób 8

UNION DOUANIÈRE AVEC l’UE DEPUIS 1996

• Union douanière avec l’UE depuis 1996 et des accords de libre-échange (ALE) avec 27 pays (Ministère de l’Économie)

• D’autres ALE en cours

• Pourparlers d’adhésion à l’UE

Zasób 9

UN VASTE MARCHÉ INTÉRIEUR

• 62,2 millions d’utilisateurs d’Internet large bande en 2016 contre 0,1 million en 2002 (ICTA, TurkStat)

• 75,1 millions d’abonnés au téléphone mobile en 2016 contre 23 millions en 2002 (TurkStat)

• 58,8 millions d’utilisateurs de cartes de crédit en 2016 contre 16 millions en 2002 (Centre interbancaire des cartes de Turquie)

• 181 millions de passagers aériens en 2015 contre 33 millions en 2002 (TurkStat)

• 25,3 millions d’entrées de touristes étrangers en 2016 contre 13 millions en 2002 (TurkStat)

Nous sommes fiers de faire don de 1% de notre chiffre d'affaires pour des causes environnementales.